MAGIQUE ALGERIE (part 3)LE M’ZAB OU UNE LEÇON D’ARCHITECTURE SANS ARCHITECTE

LA VALLÉE DU M’ZAB OU UNE LEÇON D’ARCHITECTURE SANS ARCHITECTE L’Algérie foisonne de sites, historiques, naturels, archéologiques ou  de toutes les époques.  Ces merveilles ne demandent qu’à être découvertes par les visiteurs qui ne manqueront pas  d’être séduits  par un pays qui n’accorde pas au tourisme l’intérêt qu’il mérite et qui ferait de lui, une […]

Continuer à lire

LA UNE DU BULLETIN N°4

Sommaire du bulletin N°4 CLIQUEZ pour lire le sommaire Si vous souhaitez recevoir ce bulletin et les N° précédents, veillez  transmettre à<district415dz@gmail.com> votre adresse mail en précisant le nom de votre club

Continuer à lire

L’ESPRIT DU LIONISME

Au cours de mes  multiples déplacements, le timing très serré, laisse très peu de temps au contact humain tel que je l’aurai souhaité. Mais je m’évertue, toutefois,  à profiter  de quelques temps, hélas fugaces  pour établir des relations directes et pousser la  discussion avec les lions. Dans cette optique, j’ai eu le plaisir d’entamer mes […]

Continuer à lire

UN GROUPE AVIDE DE CONNAISSANCES

La formation IRFRL aux Andalouses Oran du 02 au 04 Novembre. (par Rekkab Sakina LC Alger Liberté) La formation IRFRL, Institut Régional de formation des Responsables Lions, s’est déroulée du 02 au 04 novembre 2017 aux Andalouses à Oran. Elle a vu la participation d’un total de 20 participants: deux Lions de Tunisie et 18 […]

Continuer à lire

DU JE AU NOUS

Construire une équipe performante, c’est être capable de passer du « Je » au « Nous » et sortir du périmètre individuel afin d’établir des relations de coresponsabilité, d’engagement, de communication, de recherche commune de solutions… Le but ultime est d’amener les membres du groupe à penser plus souvent en« nous » et moins en « je », car […]

Continuer à lire

LA GUERRE DES DEUX CANONS

 Cette guerre entre l’Algérie et la France, durera près de vingt ans. La période que les spécialistes nomment « Siècle de la course » (1580-1699) est entamée depuis quelques années déjà. De nombreux corso-pirates européens, qui considéraient la Régence d’Alger, comme leur bonne fortune, se mirent sous sa bannière étoilée*. Parmi ces «Turcs de profession […]

Continuer à lire