Mes chers amis

C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que je commence cette année de Gouvernorat. En effet, la vie nous réserve bien des moments douloureux. Tout d’abord des ennuis de santé familiaux graves qui se sont enfin stabilisés.

Mais surtout la disparition brutale et inattendue de notre Ami gouverneur Dr Mohamed Benmoussa qui a ébranlé non seulement sa famille, ses amis mais aussi tous les lions du District et d’ailleurs.

Nous garderons de Mohamed l’image d’un Lion passionné, engagé, rigoureux et respecté. Aujourd’hui il m’incombe la lourde et difficile tâche de lui succéder.

J’espère être à la hauteur et continuer à œuvrer dans le même sens que tous mes prédécesseurs, pour ajouter ma petite contribution à la bonne marche du district.

Je ne cherche ni honneur, ni récompense.

Je ne veux ni faire plus, ni faire moins que les autres. Je veux juste « faire » .

Je ne cherche pas la lumière, je cherche à être utile.

Mes débuts dans cette responsabilité se font dans des conditions très difficiles avec un bureau de district désorienté par la perte de son Gouverneur, et une Pandémie mondiale qui a totalement désorganisé le fonctionnement des structures administratives du Lions Club International. 

Le président International Jung Yul Choi nous a bien souligné que cette année sera exceptionnelle et historique. Le Siège International a été fermé pour une durée indéterminée. La 103ème Convention Internationale à Singapour a été annulée, ainsi que les séminaires de formation des Gouverneurs qui y étaient prévus. Heureusement que les nouvelles technologies ont permis aux 733 gouverneurs élus de plus de 200 pays, qui devaient s’y rencontrer, de suivre des webinaires organisés par le LCI. Mais tous ces désagréments ne nous empêcheront pas de faire avancer l’Association. En resserrant nos liens, en accroissant nos efforts et en multipliant nos initiatives, nous parviendrons, sans nul doute, à un plus grand rapprochement et une plus grande solidarité envers nos concitoyens qui sont dans le besoin. Ce sont les meilleures manières d’appliquer le nouveau slogan du Président International :

« UNIS DANS L’ALTRUISME ET LA DIVERSITE »

 Dans ma profession, les notions de service et de solidarité ont toujours été présentes . C’est ce qui a motivé mon adhésion à cette grande famille des Lions, parrainée par ma collègue et amie PDG Karima Habour. Je lui exprime toute ma gratitude de m’avoir proposé, il y a 25 ans, d’intégrer cette association où j’ai appris à « SERVIR » dans l’humilité, la modestie et la joie.

Je suis une femme de terrain. Fidèle à mes engagements, je suis prête à tous les challenges, à donner de mon temps, de mes compétences, de mon énergie. Cette promotion au poste de Gouverneur est pour moi un gage d’honneur et un insigne privilège.

Mais j’avoue que j’appréhende l’accession à cette haute et délicate fonction. L’exercice de la responsabilité, n’est pas de tout repos. C’est un acte d’abnégation qui exige une implication totale et permanente.

 J’ai eu à le constater en assumant mes différentes fonctions au sein du district, fonctions dans lesquelles je me suis investie corps et âme durant de longues années : Présidente de club, de Zone, de Région, de Commission en particulier auprès des enfants diabétiques. Je voudrais adresser mes sincères remerciements à tous ceux qui, de près ou de loin, m’ont fait l’amitié de se mobiliser à mes côtés et sont prêts à me soutenir. Pour leur confiance et leur soutien actif, enthousiaste et chaleureux qui donne du baume au cœur, MERCI.

En vous espérant pleinement à mes côtés durant le mandat qui s’ouvre, c’est avec un réel plaisir (mais beaucoup d’appréhension) que je vais m’atteler à   cette mission. La tâche sera rude et pleine d’embûches ; mais j’essaierai de relever les défis bien sûr, avec votre aide bienveillante. En cette période difficile, nous nous devons impérativement de redoubler d’efforts, de patience et de tolérance, en nous engageant davantage pour améliorer la vie de nos concitoyens en répondant comme on peut le faire à leurs besoins fondamentaux. 

Mon objectif est de travailler avec les lions de toutes les régions d’Algérie, dans une ambiance de convivialité et fraternité, d’amour et d’amitié. C’est tout ce qui doit caractériser l’esprit de notre association car :

« NOUS DEVONS CONSTITUER UNE FAMILLE »

C’est pour cela que j’ai choisi un bureau “National” représentant toutes les régions où activent les clubs. Je voudrais encore une fois être utile et AGIR.

AGIR, dans les ACTIONS SOCIALES :

C’est un domaine où les lions du District 415 excellent.  Tous les clubs rivalisent d’ingéniosité pour aider leurs communautés. Nous continuerons à suivre les recommandations du Siège international en faveur des 5 Axes principaux : La VUE, La FAIM, l’ENVIRONNEMENT, le CANCER INFANTILE, et le DIABETE.

Nous continuerons bien sûr à œuvrer pendant cette période exceptionnelle de Pandémie de COVID en faveur des personnels soignants aussi longtemps qu’il le faudra. Je compte sur tous les Lions algériens pour perpétuer cet engagement constant dont ils font preuve et assurer la continuité dans toutes les grandes œuvres qu’ils ont entamées.

AGIR, dans la FORMATION :

Beaucoup ont pu apprécier la qualité des séances de formation qui sont assurées mais il faudrait un peu plus d’engouement de la part des lions. L’Ecole des officiels qui était une obligation auparavant doit retrouver sa place, avec des sessions régionales ou même en utilisant les nouvelles technologies, pour pallier aux distances entre les régions, ce qui diminuerait les frais et les déplacements.

AGIR, dans l’INFORMATION :

Chaque lion doit être au même niveau d’information sur la vie du District et du LCI. En plus du site web, du groupe Viber qui doit être complet avec des noms et non des pseudonymes, nous rafraichirons la liste des adresses mails de tous les lions pour que l’information leur soit directement transmise sans relai qui parfois provoque des lenteurs ou des “absences”   .

Le deuxième volet de l’information est la médiatisation de nos actions, d’abord au niveau des Lions du district (sur le site ou les réseaux sociaux) mais aussi au niveau du grand public, soit par notre présence dans des manifestations dans des endroits publiques soit en utilisant les médias nationaux. C’est la meilleure manière de faire connaitre notre association. Là aussi je reconnais que de grands efforts ont été faits par les différents clubs dans ce sens.

AGIR, dans les EFFECTIFS :

Voilà le plus grand problème de notre District qui est à la traine de tous les districts de notre aire géographique, l’Afrique.

Différents programmes de renforcement des effectifs ont été pensés par certains de nos amis responsables des effectifs. Programmes qui paraissent à priori faciles à réaliser mais qui pourtant n’ont été suivi d’aucun effet. Bien au contraire quand on voit l’état actuel des choses, il en va de la survie du District. Il ne sert à rien d’en faire d’autres. Juste appliquons sérieusement ces programmes. Mais cherchons les causes à cet échec. Elles sont sûrement multiples.

Mais j’ai la faiblesse de croire que tous ces programmes seraient plus attractifs si on revenait à ce qui était la motivation principale de nos recrutements : le plaisir de se retrouver entre amis, dans une ambiance familiale, pour en plus faire le bien autour de nous. Nous sommes tous des bénévoles, avec des profils professionnels différents, des carrières, des familles qui remplissent bien nos vies. Chacun d’entre nous a ses particularités, sa diversité, ses aspirations, ses compétences, ses connaissances, qui peuvent être mises en commun pour amener, sinon de l’amitié, au moins de l’HARMONIE, dans nos réunions de clubs, nos réunions de zone , de région , de district .  

Retrouvons déjà nous même, le bonheur de ces rencontres, sans dénaturer les principes du Lionisme qui sont bien simples à appliquer, pour pouvoir donner à d’autres l’envie de nous rejoindre. Nous pouvons faire du bien sans être Lion ; nous pouvons faire de la politique sans être Lion. Mais nous avons choisi d’être Lion pour juste unir nos forces vers le même objectif, dans la sérénité, sans animosité, loin, très loin de tout de tout ce qui peut avoir une répercussion négative sur notre relation amicale. Tout cela est écrit dans nos statuts. Nous n’avons rien à y gagner, mais tout à y perdre.

AGIR pour la CAMPAGNE 100 DE LA LCIF

L’objectif de la Fondation du Lions club International pour cet exercice 2020/2021 est de continuer la collecte de 300 millions de dollars US qu’elle s’est assignée pour financer les projets des clubs.

Le coordinateur LCIF fera des présentations régulières au niveau des clubs et des réunions de cabinet et de district pour soutenir les objectifs de collecte de dons en faveur de la Fondation et pour informer des possibilités de subvention disponible. Sachant que ce que nous donnons à la LCIF comptera dans la balance pour recevoir des subventions de cette même LCIF.

J’encouragerai aussi les clubs de notre district à mettre au point des projets potentiels pouvant bénéficier d’une subvention de la LCIF.  Et je continuerais bien entendu à soutenir les projets en cours. Comme toujours le programme d’un Gouverneur en début d’exercice est ambitieux, mais je voudrais vous dire ma grande ambition : Que les lions de ce district se retrouvent, comme avant, et avancent vers le même but pour que chacun puisse trouver la place qu’il lui convient et avec le sentiment d’appartenir à une même famille. Ma déformation professionnelle, dans ses temps incertains, me dicte de vous dire que notre priorité absolue reste la santé et la sécurité des lions et de nos communautés.

Malika Bouri

Gouverneure du District 415

2020-2021