• 1 ère RÉUNION DE DISTRICT SETIF. LE MESSAGE DU GOUVERNEUR

    LE MESSAGE DU GOUVERNEUR

    Chers officiels du District,

    Chers amis Lions

    Chers amis Leos,

    Je suis ravi et honoré de vous accueillir à cette première réunion de district, notre premier rendez-vous de l’année 2019 / 2020

    Permettez-moi de remercier nos hôtes de Setif Doyen pour leur accueil chaleureux et la qualité de l’organisation de notre première réunion de district

    Je remercie également tous les amis qui ont fait le déplacement et suis très heureux de partager avec vous, un certain nombre d’observations après les 2 premiers moi du mandat que vous m’avez confié.

    Cette réunion, qui en dehors des dispositions que prévoient nos statuts doit nous permettre, d’une part de nous retrouver dans une ambiance amicale et conviviale, et d’autre part débattre des voies et moyens qui doivent nous permettre d’améliorer notre district qui malheureusement se trouve à la traîne de notre nouvelle aire géographique l’Afrique.

    Avant de rentrer dans le vif du sujet je voudrais vous rappeler les 2 slogans ainsi que les messages de l’année :

    • Celui du président International Jung-Yul Choi « servir dans la diversité ». Il s’agit là d’un message fort où il insiste sur la diversité sous toutes ses formes : dans les idées, dans les langues, dans les nations, dans les formes. C’est un message qui met en avant l’universalité dans les actions ainsi que le rapprochement entre les êtres humains malgré leurs différences.
    • Mon slogan «développe en toi ce qui est durable »que j’ai voulu illustrer dans mon fanion et dans mon logo par le petit prince qui sort du désert pour rentrer dans une oasis verte (ici représentée par celle de mes origines c’est-à-dire Laghouat et sa porte connue sous le nom de la porte d’Alger). Ce paradoxe que représente la verdure d’une oasis dans son petit espace au milieu de l’immensité du désert doit nous faire prendre conscience de la nécessité vitale de protéger notre planète si fragile pour qu’elle puisse continuer à vivre au milieu de ce désert sidéral.

    Après le rappel de ces messages, je voudrais vous présenter  brièvement mon programme pour ce mandat 2019/2020, dont l’aboutissement sera notre succès à tous et il me parait donc  fondamental de travailler tous ensemble sur les grands axes qui le constituent :

    1. La formation :

    Je suis persuadé qu’une des origines du désintérêt de nombreux membres pour le lionisme est le manque de connaissances des règles de son fonctionnement sous toutes ses facettes. C’est en effet, le manque de réponses claires  aux questions qui se posent aux officiels de clubs, qui peut entrainer aussi bien un sentiment d’impuissance à l’échelle individuelle qu’une source de discorde entre les membres du club.

    J’ai donc tenu à faire de cette action notre priorité cette année en nous appuyant aussi bien sur nos formateurs que sur nos amis des autres districts. Nous avons planifié donc les formations suivantes :

    • Le 12 septembre : Formation des PZ et PR par un formateur certifié LCI mon ami Gouverneur du District 403 B1 Mbadinga Itsouhou
    • Le 5 octobre : Formation des officiels des clubs par Meriem Hamdane
    • Le 02 novembre : Formation des Lions Guide Certifiés par le coordinateur de la formation du Multi district France Hedi Dardour
    • Les 28,29 et 30 novembre : Un institut de Formation des leaders (IFFRL) dirigé par le PD I Miklos Horvath
    • Initiative Qualité Club est une formation qui sera assurée courant décembre par un formateur certifié du LCI  Mbadinga Itsouhou.

    Et ce n’est pas fini, notre GLT le Dr Nabil Benouniche ne manquera pas de vous informer des prochaines séances de formation.

    Je saisis l’occasion pour vous demander  de sensibiliser l’ensemble des Clubs à l’importance de faire participer le maximum de leurs membres à ces séances et de  profiter pleinement du savoir et de l’expérience de ces éminents formateurs .

    N’hésitez pas à demander des formations à la carte en fonction des besoins des clubs.

    1. Le fonctionnement des clubs et du district.

    Il s’agit là d’un point fondamental et qui est un corollaire du point précédent, c’est-à-dire la formation. En effet nous sommes tous fiers d’être membres de la plus grande association de service au monde, et à partir de là nous devons impérativement nous adapter aux règles de son fonctionnement. L’efficacité de nos actions et l’harmonie de nos relations avec les autres districts en dépend.

    C’est ainsi que nous avons tous un rôle pédagogique pour expliquer le rôle et le fonctionnement des structures qui constituent le cœur du Lions Clubs International qui sont le GAT et la LCIF.

    Je demande donc aux clubs de nommer, s’ils ne l’ont pas déjà fait, leurs coordinateurs des 3 composantes du GAT (GLT, GMT, GST). Le GAT au niveau du district est présidé par le gouverneur, il est aussi présidé par le  président au niveau des clubs.

    Ils doivent également désigner leur coordinateur LCIF. Il est fortement conseillé que cette responsabilité soit confiée à l’immédiat past président, comme elle est confiée à l’immédiat past gouverneur au niveau du district.

    1. L’effectif

    Au vu des exigences de fonctionnement  définies par le LCI, on saisit vite l’importance du chiffre de 20 membres au minimum par club. En effet sur les 20, 12 doivent occuper des responsabilités. Je vous demande donc chers amis de faire tout votre possible pour augmenter l’effectif afin d’atteindre ce chiffre et le maintenir. J’ai demandé d’ailleurs à notre GMT de faire un sondage auprès des membres qui ont quitté notre mouvement ces 10 dernières années afin de déterminer les causes de départ et essayer de trouver une parade à ce phénomène.

    Là nous allons nous retrousser les manches pour jeter les bases d’une dynamique de maintien et d’augmentation des effectifs. Nous allons grâce à la formation rendre nos actions et nos clubs plus attractifs.

    1. Le service

    Rendre service aux autres est notre raison d’être. « WE SERVE »est notre devise. Nous devons absolument répondre aux besoins de nos communautés et aux plus démunis et soutenir notre nouveau cadre de service qui intègre les 5 causes mondiales : le diabète, la vue, le cancer infantile, la faim et l’environnement.

    Cette dernière cause est celle que je compte soutenir cette année et la commission de l’environnement a déjà fixé les actions que nous mènerons cette année.

    Nous espérons mettre notre petite pierre à l’édifice de protection de notre planète si menacée dans son existence.

    1. Une communication efficace

    Notre mouvement a énormément besoin d’être mieux connu pour être mieux perçu dans notre pays. Nous devons médiatiser au maximum nos actions de soutien à cette partie de la population qui est dans le besoin et qu’il est de notre devoir d’aider.

    La commission pour la promotion et le développement du lionisme mise en place dans le  cabinet du gouverneur pour la première fois dans notre District  a commencé de manière remarquable durant les 2 premiers mois, un travail de sensibilisation et d’augmentation de notre visibilité.

    1. Les relations internationales

    Un des principes du lionisme est résumé dans cette phrase ; «  Créer et promouvoir un esprit de compréhension parmi les peuples du monde ».

    Les échanges entre membres de différentes cultures donnent une vue du monde plus large et servent de source d’inspiration pour les activités dans nos propres communautés.

    Nous comptons participer ainsi aux Conventions des districts amis : Maroc, Tunisie, Espagne, France.

    Nous allons également prendre part à un événement exceptionnel le 19 octobre prochain qui verra le jumelage des 3 districts maghrébins 414, 415,416 avec le District 116A Espagne. A cette occasion également sera signée une charte de jumelage entre le Club Alger El Kettani et celui de Valence.

    Nous encourageons vivement tous nos clubs à participer à cette coopération internationale.

    1. La LCIF :

    lI faut rappeler l’importance de notre fondation créée il y a 50 ans pour soutenir les efforts des clubs pour aider les communautés aux niveaux local et international.

    Un grand effort d’information sera fait pour expliquer les différents aspects de notre fondation aussi bien pour son bon fonctionnement que pour son rôle fondamental dans la prise en charge des besoins des populations fragilisée par des catastrophes naturelles ou par la pauvreté.

    J’insiste ici sur la désignation par tous les clubs de leur coordinateur LCIF qui doivent travailler étroitement avec le coordinateur du district pour adhérer pleinement aux différents programmes de la fondation et particulièrement la Campagne 100

    Je compte sur votre soutien pour réussir. Notre réussite est celle de notre district. Retroussons nous les manches pour que le 415 trouve la place qu’il mérite au sein de notre nouvelle aire géographique, l’Afrique.

    Dr Mohamed BENMOUSSA

    Gouverneur 2019/2020

    District 415